11 petits gestes pour notre santé et notre planète

11 petits gestes pour notre santé et notre planète

Après notre article sur des facteurs qui renforcent notre système immunitaire, voici des astuces concrètes. De l’alimentation colorée aux mouvements doux, en passant par le grand bol d’air, 11 petits gestes qui font du bien à notre santé et à notre planète.

 

Je cuisine en couleurs : aromates, épices, légumes, fruits

Je mets du peps dans mon assiette et je pense persil, ciboulette, basilic, origan, romarin, menthe, curcuma, gingembre, ail … pour égayer les légumes et fruits de saison.

 

Je bouge mon corps avec bienveillance

Je pratique des mouvements doux au quotidien : des étirements, de la gym douce, du yoga, de la danse, du jardinage ou de la marche…

 

Je ris souvent

Je ris avec des enfants, avec des collègues ou des amis, je ris des acrobaties du chat du voisin… Toutes les occasions sont bonnes !

 

Je me ressource dans la nature

Je me balade en forêt ou dans un parc, je jardine, j’écoute le chant des oiseaux, je regarde les nuages, la couleur du ciel…

 

J’apprends le lâcher-prise   

Je prends un temps de recul et je respire avec le ventre, je reconnais mes émotions, j’écoute mes ressentis. J’agis sur ce qui dépend de moi et je pose mes limites.

 

Je bois de l’eau tout au long de la journée

Avant d’avoir soif, je pense à boire de l’eau (ex. 10 verres par jour d’eau nature ou « infusée maison» sans sucre ajouté mais avec des rondelles de citron, des feuilles de menthe, des fruits rouges…).

 

Je cultive ma créativité

Dessin, danse, chant, théâtre, peinture, journal créatif, écriture, jardinage, bricolage… Je teste, sans recherche de perfection mais avec l’objectif de trouver de la détente et du plaisir.

 

 

Je garde le lien avec mes proches

Les réseaux sociaux mais pas seulement : je pense à une vraie communication téléphonique, à un mot ou un dessin dans la boîte aux lettres, à un signe de la main…

 

Je mange local, de saison

Je vais à la rencontre des producteurs et artisans près de chez moi ; je regarde leur travail, je discute avec eux, j’achète selon mes besoins et avec plus de conscience. Je privilégie les produits bio.

 

Je dors suffisamment

(en moyenne 7 à 9h / nuit)

Je stoppe tous les écrans au moins une heure avant d’aller dormir, j’aère la chambre, j’adopte un rituel du soir qui me fait du bien (ex : massage des pieds ou des mains, quelques pages de lecture, de la musique douce, une tisane relaxante, une méditation…).

 

J’adopte et je maintiens des expériences positives pour moi et/ou pour la planète »

Je garde un rythme régulier de sommeil ; je cuisine « maison », je m’organise pour les courses et les repas ; je me déplace plus souvent à pied ou à vélo, je réfléchis à mon mode de consommation et à ce qui m’est vraiment essentiel, je favorise la récupération, le prêt, les échanges …

 

Et vous, quelle est votre astuce santé ?

Sortez masqués, oui mais… comment?

Sortez masqués, oui mais… comment?

Pour vous protéger et protéger les autres du Covid 19 quand vous sortez, il est recommandé (et dans certains cas obligatoire) de porter un masque. Une habitude que nous devons prendre mais aussi… apprendre! Pour vous y aider, nous avons produit deux affiches expliquant en quelques dessins comment porter un masque en tissus d’une manière efficace et sûre. 

Alors que le déconfinement commence tout doucement, il est possible que vous vous retrouviez dans une situation où la distanciation physique n’est pas possible. C’est le cas si vous devez retourner au travail et y côtoyer des collègues. C’est aussi le cas des écoliers qui reprennent le chemin de l’école. Vous serez alors amenés à porter un masque parfois pendant de longues périodes.

Il s’agit là de gestes nouveaux pour la plupart d’entre-nous. Dans ces conditions, ce n’est facile ni pour les adultes, ni pour les jeunes de savoir comment porter et utiliser ces masques de manière efficace et sûre. Nous avons donc compilé sur des affiches les réflexes de base qui sont nécessaires pour utiliser ces masques en toute sécurité. Il s’agit de conseils simples pour mettre, enlever, porter et laver vos masques en tissus.

Vous trouverez ci-dessous une version tout public ainsi qu’une affiche destinée aux adolescents qui sera notamment diffusée dans les écoles. Vous pouvez les imprimer au format A3. N’hésitez pas à les diffuser à vos contacts!

 

#sanstabac2020… un concours photos pour la Journée mondiale sans tabac

#sanstabac2020… un concours photos pour la Journée mondiale sans tabac

Ce 31 mai, c’est la Journée mondiale sans tabac. A cette occasion,  les partenaires du Plan Wallon Sans Tabac, dont nous faisons partie, ont décidé de lancer un concours photos via les réseaux sociaux. Par ailleurs, nous publions le quatrième numéro de notre newsletter « Hainaut Tabac Info » consacré cette fois à la législation sur le tabac. 

Chaque année, le 31 mai, l’Organisation mondiale de la santé célèbre la Journée mondiale sans tabac. Cette année, cet événement est placé sous le thème « Protéger les jeunes contre les manipulations de l’industrie et les empêcher de consommer du tabac et de la nicotine ».

Un concours photos

En raison de la pandémie de Covid 19, les animations prévues ne peuvent pas avoir lieu. Aux cotés de l’Agence Wallonne pour une Qualité de Vie (AVIQ),  les partenaires du Plan Wallon Sans Tabac ont donc décidé de lancer un concours photos et vous invitent à illustrer « ce qui aide à vivre sans tabac ». Dans un contexte de distanciation physique, cette approche permet de partager sur la thématique de manière ludique, malgré la période inédite que nous traversons.

Le concours photos illustrant « ce qui aide à vivre sans tabac » sera lancé dès ce jeudi 28 mai 15h pour se clôturer ce dimanche 31 mai à minuit. Il s’adresse aux fumeurs, ex-fumeurs, vapoteurs et non-fumeurs. Le souhait est de mettre chacun(e) au défi d’exprimer et de partager des alternatives positives au tabac. Un jury sélectionnera la photo la plus originale parmi les cinq photos les plus « likées » avec des lots à gagner. Tout au long de cette action, des informations et astuces pour vivre sans tabac seront par ailleurs partagées sur les thèmes suivants: les aides professionnelles disponibles, la motivation, les freins à l’arrêt, des défis.

Pour suivre les actions, rendez-vous sur la page Facebook de l’événement et sur le compte Instagram Journée mondiale sans tabac 2020.

Une newsletter sur la législation

Par ailleurs, nous venons de publier notre quatrième newsletter « Hainaut Tabac Info », destinée aux professionnels et consacrée cette fois aux nouveautés législatives en matière de tabac. Vente aux mineurs, interdiction de fumer en voiture en présence d’un jeune de moins de 16 ans, … Ces dispositions impliquent des changements au niveau local. Il semble dès lors essentiel que les communes disposent de ces informations et s’approprient ces nouvelles lois, tout particulièrement dans une perspective de mise en place d’actions sur le territoire. Nous vous invitons à découvrir ces différentes lois ainsi que des exemples de mesures prises par des communes dans notre newsletter disponible ici.

Les membres du Plan Wallon sans Tabac sont : le Fonds des Affections Respiratoires (FARES), la Fédération des Maisons Médicales de Wallonie (FMM), la Société Scientifique des Médecins Généralistes (SSMG), le Service d’Etude et de Prévention du Tabagisme asbl (SEPT), l’Association des Unions de Pharmaciens (AUP), l’Observatoire de la Santé du Hainaut (OSH), la Fondation contre le Cancer (FCC – Tabacstop), les amis de l’Institut Bordet, Rélia et Alfa en tant que représentants de la Fédito wallonne, la Société de Médecine Dentaire (SMD) et la Province de Namur.

Des espaces publics sans tabac… Quelle(s) législation(s) ?

Des espaces publics sans tabac… Quelle(s) législation(s) ?

L’asbl Hainaut Santé, en partenariat avec l’Observatoire de la santé du Hainaut, organise une matinée d’échange sur le thème : « Des espaces publics sans tabac… Quelle(s) législation(s) ? ».  Cette matinée s’inscrit dans une volonté d’accompagner les villes et les communes vers une génération sans tabac. 

Dans un contexte où la préservation de l’environnement est une priorité, les politiques de gestion des déchets sont au centre des préoccupations des décideurs locaux, tout comme la recherche d’habitudes de vie respectueuses de la qualité des sols, de l’air et des espaces publics. S’y ajoute la nécessité de protéger les droits des enfants et des jeunes à vivre et évoluer dans un environnement de qualité pour atteindre une génération sans tabac.

Cette matinée débutera par un état des lieux des dispositifs réglementaires de gestion du tabagisme à l’échelon local. Deux orateurs y présenteront leurs actions : le Service Public Fédéral Santé publique et la Province de Hainaut. Une table ronde permettra ensuite d’ouvrir le débat sur les opportunités pour des environnements sans tabac avec le Service d’Etude et de Prévention du Tabagisme de Mons, le FARES, la Fondation contre le cancer, l’Institut Bordet et la Commune de Colfontaine.

Le jeudi 13 décembre 2018 à l’Université du Travail – Salle Thône (1er étage) Boulevard Gustave Roullier, 1 à 6000 Charleroi

Pour des raisons pratiques, merci de vous inscrire par mail à ressources.sante@hainaut.be ou par téléphone au 065 87 96 00 avant le 3 décembre 2018, en nous précisant si vous souhaitez participer au lunch offert à l’issue de la matinée.

Programme:

8h30 Accueil

9h00 Introduction :  Michel Demarteau, Vice-président de l’asbl Hainaut Santé

9h10 Projet asbl Hainaut Santé:  Noémie Anrys (asbl Hainaut Santé)

9h20 L’action du Service de contrôle Tabac et Alcool: Jean-Louis Servais (SPF Santé publique)

9h40 L’action du Service provincial des Amendes Administratives du Hainaut:  Philippe de Suray (Bureau des Amendes Administratives)

10h20 Pause

10h40 Table ronde: Pour des environnements sans tabac

  • Les communes: Guillaume Pique (Service santé de Colfontaine) /  Céline Corman (Mons – SEPT asbl)
  • Les espaces publics sans tabac: Caroline Rasson (FARES)
  • Les écoles: Martial Bodo (CAF de l’Institut Bordet)
  • Les logements sociaux: Marie-Noëlle Rasson (Fondation contre le cancer)

12h15 Point sur l’accompagnement des communes: Sophie Piérard (OSH)

12h25 Clôture: Pierre Bizel (OSH)

12h30 Lunch

Bronzez raisonnable

Bronzez raisonnable

Le soleil est synonyme de vacances et farniente, mais il peut aussi être notre ennemi. Trop d’exposition aux rayons UV augmente le risque de cancer de la peau et accélère le vieillissement de cette dernière. Attention aux coups de soleil et stop aux bancs solaires !

L’envie d’avoir un teint halé nous pousse parfois à nous allonger des heures en plein soleil… Un grand danger puisque la cause principale du cancer de la peau est un excès d’exposition aux UV.

Et pourtant, bronzer raisonnable c’est possible et cela peut s’apprendre dès le plus jeune âge ! A commencer par connaître comment sa peau réagit au soleil. Car si vous avez une peau très claire parsemée de taches de rousseur ou au contraire une peau très brune, le risque de coup de soleil est différent et vous devez adaptez votre protection.

Ensuite, n’oubliez pas les conseils de base d’un bronzage malin : pas d’exposition entre 12h et 15h quand le soleil est le plus intense ; lunettes de soleil, chapeau et vêtements larges ; une bonne dose de crème solaire toutes les deux heures, et juste après avoir nagé ou transpiré.

Mais les dangers des UV, ce n’est pas que l’été ! Une fois le soleil parti… attention aux UV artificiels. Les bancs solaires provoquent des dégâts irréversibles et augmentent le risque de cancer de la peau. Ils doivent être évités. Contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas moins dangereux que le soleil et ne préparent pas votre peau avant les vacances !

Vous retrouverez tous les conseils pour être « Futé au soleil » sur le site futeausoleil.be ou sur celui de la Fondation contre le cancer www.cancer.be. Vous pouvez aussi appeler gratuitement et anonymement le Cancerphone au 0800 15 801