L’immunité, c’est l’ensemble des moyens de défense que le corps utilise pour lutter contre des éléments qui lui sont étrangers… par exemple contre les microbes (bactéries, virus), mais aussi les parasites, les corps étrangers (ex. échardes…). Cette capacité de défense est variable d’un individu à l’autre et est liée notamment aux habitudes de vie.

Gros plan sur quelques facteurs de protection qui renforcent notre système immunitaire et donc notre santé.

Équilibrer l’alimentation    

Vitamines et sels minéraux jouent un rôle important dans la protection de l’organisme. Les fruits et légumes locaux et de saison sont donc des invités de marque à chaque repas. L’automne est la saison idéale pour redécouvrir le plaisir des pommes, des poires, des soupes de potiron, des purées de potimarron…

Une hydratation régulière, une juste quantité de protéines, de fibres et de graisses bien choisies sont aussi des éléments importants (lentilles, céréales complètes, petits poissons gras, huile de colza, noix…).

Pratiquer une activité physique quotidienne      

Bouger régulièrement favorise la santé des muscles (dont le cœur) et des articulations mais aussi du système immunitaire, entre autre en stimulant la production de globules blancs.

Pratiquer un quart d’heure d’activité physique dehors, bras et visage découverts, permet de changer d’air et de couvrir les besoins en vitamine D, fournie en partie par l’alimentation mais surtout par les rayons du soleil.

A noter qu’en été, une exposition au soleil de plus de 15 minutes est déconseillée aux heures les plus chaudes (11-15h). Au-delà de ce délai, penser à se protéger (crème solaire, chapeau ou casquette, lunettes de soleil, hydratation…).

A l’approche de l’automne et particulièrement en hiver, un complément de vitamine D est parfois nécessaire.

Dormir suffisamment   

Parce qu’il joue un rôle dans la régulation de l’alimentation mais aussi sur l’humeur, la gestion du stress, la production d’anticorps et d’hormones, le sommeil est un élément très important dans le développement et le maintien du système immunitaire. Pour cela, un adulte a besoin en moyenne de 7 à 9 heures de sommeil par nuit.

Gérer son stress      

Si une dose de stress ponctuel permet de réagir et de faire face à certaines situations, un stress permanent finit par réduire les défenses immunitaires. Le stress n’est pas toujours évitable mais il peut être géré, parfois avec une aide. A chacun son moyen: marche, lecture, immersion dans la nature, activité physique, dessin…

Maintenir des liens sociaux     

Développer et maintenir des relations sociales bienveillantes est un facteur de protection de la santé. Faire partie d’un groupe et y avoir sa place, écouter et être écouté, se sentir soutenu dans les difficultés et partager des émotions positives, pratiquer des activités de détente à plusieurs… autant d’occasions pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps.